La commune de Vieux-Château

Vieux-Château


Situation géographique


Vieux-Château est une commune située dans le département de la Côte d'Or. Elle se trouve dans le canton de Semur-en-Auxois, arrondissement de Montbard. Le village est à une hauteur de 280 m en moyenne.

Le territoire de Vieux-Château est limité par ceux des communes de Toutry, au nord, d'Epoisses, au nord-est, de Montberthault, à l'est, de Sincey-les-Rouvray, au sud, dans la Côte d'Or puis par les territoires des communes de Sainte Magnance, à l'ouest et de Sauvigny-le-Beuréal au nord-ouest ; ces deux derniers villages appartiennent au département de l'Yonne.

Lien Google map

Les habitants


Le village de Vieux-Château est bâti sur la crête d'un coteau étroit, resserré et contourné dans sa plus grande partie par la rivière du Serein. Vu en venant du côté de Rouvray, Vieux-Château a l'air d'être assis sur le dos d'un gigantesque lézard vert, comme le dit Clément Janin dans son ouvrage "Les sobriquets des villages et des villes". Les habitants de Vieux-Château sont ainsi appelés sous le nom de "voidraits" (lézard vert).

Etymologie de Vieux-Château


A n'en pas douter un seul instant, le nom de Vieux-Château vient de Vetus Castrum (Cétus, vieux, âgé, qui dure longtemps - Castrum, château, fort, forteresse). Le village, qui a reçu le nom du château, s'appelait déjà Vetus Castrum en 1140 (d'après les archives du diocèse de Langres dont Vieux-Château a fait partie jusqu'à la Révolution).

Le nom du village que nous trouvons soit dans les vieux parchemins qui nous ont été confiés, soit dans les registres de l'Etat Civil est tantôt écrit : Vieil-Château en 1956, Viel-Châtel ou Viel-Chastel, Vieux-Chasteau, puis Vieux-Château en 1669.

Après 1692, on revient le plus souvent à l'ancienne dénomination de Viel-Châtel, mais à partir de 1706 pour aller à 1774, on n'emploie plus que le mot de Vieux-Château.

En 1793, le nom de Vieux-Château, qui rappelle trop l'époque tyrannique de la féodalité, est remplacé par celui de Laure-sur-Serein. Ce nom étrange - les maisons du village, alignées tout autour d'un plateau étroit lui fond comme une couronne ; 'est peut-être de cette particularité que vient le nom de Laure (couronne) -  est conservé jusqu'au premier janvier 1813 dans les actes de la municipalité, mais il faut croire que, dans le langage populaire le nom politique de Laure-sur-Serein ne fut guère donné au village.

Enfin, par une délibération du 9 mai 1813, le Conseil Municipal demande que la commune soit autorisée à reprendre officiellement son ancien nom : Vieux-Château.