Les Roches Sainte Catherine

Le site d'escalade 


Vue d'ensemble des roches
A quelques centaines de mètres des dernières maisons du village, sur le bord de la rivière, tout près de la rive droite, se dresse à pic, un énorme rocher de granit, d'un aspect imposant et qui constitue l'une des curiosités, et non des moindres, du vallon du Serein.

La Légende de Sainte Catherine


Il convient de signaler une légende concernant Sainte Catherine.

Roche Sainte CatherineSi personne n'y croit plus aujourd'hui, pace que la sainte n'a dû jamais venir dans notre région, il n'en a pas toujours été ainsi, attendu que la croyance a autrefois pris corps sous la forme d'une sainte en plâtre, d'empreintes taillées dans le roc et d'un bouquet de roses, etc...

Si le voyageur, après avoir admiré les blocs monstrueux de rocs, superposés, tailladés, suspendus comme par des géants d'une race disparue, se recule un peu, il aperçoit au sommet du rocher une petite statue en assez mauvais état représentant une femme tenant un enfant

Qu'il demande à être renseigné au sujet de cette vierge, on lui répondra :

" M... C'est la Sainte Catherine de la Grand' Roche... invoquée par les jeunes filles pour ...
- Non M..., on a placé la statue de Ste Catherine en cet endroit parce qu'elle s'est précipitée de la roche...
- ??

- Voici : Ste Catherine poursuivie par des ennemis venant du côté d'Epoisses, arriva sur le bord de cette roche élevée ; suivie de près, elle allait être prise ; alors sans calculer le danger, elle s'élance dans le vide ...
Vous pensez bien qu'un saut pareil n'était pas sans danger, la jeune fille se blessa mortellement.
Si vous voulez, M..., vous donner la peine de traverser la rivière sur la passerelle que vous voyez à quelques pas, vous trouverez, de l'autre côté de l'eau, sur une des roches qui sont là, à plat, à fleur de terre, l'empreinte des pieds, des genoux et des mains, car les mains aussi avaient porté, que la sainte à imprimés profondément en tombant.

Elle avait eu le malheur de tomber sur une roche et s'était blessée mortellement. Comme ses bourreaux avaient fait un détour et n'allaient pas tarder à arriver, Ste Catherine eu encore la force de se relever et de reprendre sa course. Elle fit environ une demi-heure et vint expirer au fond d'un autre vallon tout près du hameau de Toucheboeuf.
Bientôt une source d'eau pure et limpide sortit de terre à l'endroit même où la sainte avait rendu sa belle âme à Dieu ; la fontaine, creusée plus tard pour recueillir cette eau miraculeuse, est appelée Fontaine Sainte Catherine.

Ce n'est pas tout, la vierge, dit encore la légende, " fut relevée par les habitants de Toucheboeuf qui la firent inhumer au milieu du village, et les jeunes filles d'alors remplirent sa tombe de roses blanches".
Au lieu d'un mausolée, on éleva une chapelle à la mémoire de Ste Catherine, sur l'emplacement même ou elle reposait.
Comme on ne disait point la messe dans cette chapelle, il arriva qu'un avare et sa femme s'y installèrent, sans payer de loyer. Du haut du ciel, la sainte se vengea, car ils ne purent avoir d'enfants ; il leur arriva tant de malheurs qu'ils furent obligés d'abandonner la place.

Les choses en seraient restées là probablement, si, il y a une trentaine d'années, les habitants de Champmorlin et de Toucheboeuf ne s'étaient avisés d'élever une église à la place de l'ancienne chapelle tombée en ruine. Et c'est ici où le merveilleux revint.

En creusant les fondations de la nouvelle église, on trouva des ossements humains, et, le lendemain matin, sous quelques pelletées de terre, un bouquet de roses blanches tout à fait vermeilles.
" C'était les roses de Sainte Catherine"
dirent les personnes pieuses en se prosternant.

L'escalade en site naturel


Descriptif des voiesPlan

 
Le site se décompose en 9 secteurs :
- La Tour Penchée : 3 voies
- La Tour de Guet : 6 voies
- Les Grandes Dalles : 8 voies
- Le Grand Dièdre : 5 voies
- Le Mur : 9 voies
- Les Petites Dalles : 9 voies courtes
- Le Bastion : 16 voies
- L'Amont : 21 voies
- Toyodalle : 5 voies courtes situées à 2 km à pied en aval

Quelques recommandations
  • L'escalade se pratique avec du matériel approprié : cordes, chaussons, ...
    Attention : toute pratique sans corde représente un réel danger, une glissage peut vite arriver même aux plus expérimentés. Ne tentez pas le diable !
  • Vérifiez régulièrement votre matériel (encordement, assurage,...)
  • Ne faites jamais de moulinette sur sangle.
  • Attention aux cordes trop courtes. Faites un nœud au bout de votre corde.
  • Pensez à installer votre moulinette sans vous désencorder.
  • Réalisez les moulinettes uniquement dans les maillons rapides du relais.
  • Portez un casque.
  • Soyez attentif lors de l'assurage.
  • Réalisez une parade avant le premier point d'ancrage.
  • Pensez à vous référer aux consignes fédérales de sécurité pour la pratique de l'escalade en falaise (consultable sur le site www.ffme.fr).
  • En cas de méconnaissance de l'activité en site naturel, faites appel à un professionnel pour vous guider.